Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse



Accueil
Chapitre VIII

Notes de la page 1




1. M. Martin Connesson naquit à Beurey (Meuse), vers 1772. Il se destinait à l'état ecclésiastique lorsqu'éclata la Révolution. Il émigra pendant quelque temps, puis rentra en France où il réussit à se faire recevoir dans l'administration des fourrages, à Niort. Sa capacité le fit promptement remarquer et lui valut les fonctions importantes de garde-magasin de la division Thalbot. Il suivit Westerman dans la Vendée, à Laval et au Mans, etc., et vint à Châteaubriant avec la division Kléber et Marceau. Ayant éprouvé de grandes pertes dans la déroute d'un détachement qui accompagnait un convoi de vivres qu'il amenait de Nantes à Châteaubriant, il quitta l'administration militaire et alla se fixer à Nantes, où il rétablit sa fortune, sans perdre de vue Châteaubriant dont il acheta le château en 1807. Il vint 1'habiter, et la ville, qui connaissait ses sentiments pour la légitimité, le nomma maire en 1813. En matière de finances M. Connesson était 1'homme le plus entendu, au point que le ministre des finances lui envoyait chaque année son budget pour y faire ses observations. Administrateur distingué, aussi ferme que sage, cet homme eût brillé sur un plus grand théâtre. Quand il quitta la mairie en 1822, jamais les affaires de la ville n'avaient été dans un état aussi prospère.







Compteur