Page d'accueil

Accueil
Familles
Aubourg de Boury
Boisjourdan (du)
Bruc (de)
Dusoulier
Duval de la Potterie
Granger
Hochedé de la Pinsonnais
Houssaye (de la)
Jarret de la Mairie
Lescu (l'Escu)
Moraud de Callac
Rouaud de Tréguel
Rousseau de Chamoy
Saint Pol (de)
Villoutreys de Brignac (de)
Documents
ActesEnVrac
Alençon, les registres
Alençon, les protestants
Anciennes photos
Châteaubriant, le livre
Faire-part de décès
Faire-part de mariage
Officiers des fermes en 1720
Souvenirs mortuaires
Index de revues

Blog d'Archives
Divers
Cartes de Bretagne
Héraldique
Hastings
La généalogie du Christ
Le Trèfle
Les liens
www.pinsonnais.org
Rechercher sur le site
Ecrire un mess@ge
A propos du site
L'auteur
Livre d'or
Sites amis
La Sigillothèque
Tudchentil
Noblesse Bretonne
HéraldiqueGenWeb

La famille Duval


Les Duval étudiés ici font partie d'une famille de la noblesse normande, qui a possédé entre autres les terres de la Potterie (St Nicolas-des-Bois), de la Gastellerie, des Croix, de la Rémoudrie, du More, etc. Ils vécurent beaucoup à Alençon (Orne). On retrouve les derniers descendants de la branche de la Potterie à Châteaubriant (44), avant la Révolution.
La base de cette généalogie est issue de deux documents identiques, semblant avoir été rédigés à la même époque, c'est-à-dire vers 1800. Il s'agit probablement d'une copie d'une généalogie dressée pour la réforme de la noblesse de 1666-67, ainsi qu'en témoignent ces dates régulièrement réparties sur les documents.
Certains membres de la famille Duval (peut-être tous à l'origine), furent protestants. Lorsque Louis XIV révocat l'édit de Nantes, certains émigrèrent, d'autres abjurèrent (pas toujours sincèrement), et les biens d'au moins deux personnes, Abraham Duval et sa soeur Anne, furent saisis par le "commis à la régie des biens des fugitifs hors du royaume", pour faits de religion. Ces biens, évalués à vingt mille livres pour ce qu'ils possédaient à Alençon, furent récupérés par leur belle-soeur pour leurs neveux, restés en France.
Une version PDF de cette filiation est disponible ici. Important ! La version pdf est plus compète et plus récente que la généalogie décrite sur ces pages.


ProtestantsGenWeb

Filiation suivie


I Huë Duval, vivait en 1175. Il épouse Andeline.

II Robert Duval épouse Jeanne de Putot.

III Jean Duval, chevalier, épouse Marie d'Acon.

IV Laurent Duval épouse Anne de Marinière.

V Guillaume Duval épouse Ne Mauvoisin, dont au moins deux fils :
    1° Mautiot Duval, qui suit en VI,
    Guillaume, qui suivra en VI a.
VI Mautiot (?) Duval épouse Marguerite d'Orbec (ou d'Orbce ?).

VII Thomas Duval épouse Michelle Effagart.

VIII Jacques Duval, chevalier de l'ordre du Roy, épouse Anne de Tourneauville.

IX Louis Duval épouse Jeanne de Tournemine.

X Nicolas Duval épouse Mlle (ou Madeleine) des Nantes (ou des Haulles).

XI Charles Duval épouse Marie de Mesières (ou de Merivrit ?).

XII Paul Duval, vivait en 1666.



VI a Guillaume Duval, fils de Guillaume et de N..e Mauvoisin, épouse Marguerite de Tourneboeuf. Ils eurent au moins trois fils :
    1° Jean l'aîné, qui suit en VII a,
    Guillaume Duval, curé de Gournay.
    Jean Duval, qui suivra en VII c.
VII a Jean Duval l'aîneacute; épouse Aline des Tour (de la Tour ?).

VIII a François Duval épouse Marie des Hayes.

IX a Jean Duval épouse Magdeleine Mallard. X a Jean Duval épouse Jacquine de Boisquin.

XI a Jean Duval, vivant en 1666, épouse Marie (ou Renée) de Moucheron.



X b Guillaume Duval, fils de Jean Duval et de Magdeleine Mallard, épouse Hélène (Héleine) d'Orville.

XI b Louis Duval épouse Anne de Vascouelle.

XII b Urbain Duval, vivait en 1666.
 
 
 
© 1998-2010 A. de la Pinsonnais - Màj : 13 juin 2010