Page d'accueil

Accueil
Familles
Aubourg de Boury
Boisjourdan (du)
Bruc (de)
Dusoulier
Duval de la Potterie
Granger
Hochedé de la Pinsonnais
Houssaye (de la)
Jarret de la Mairie
Lescu (l'Escu)
Moraud de Callac
Rouaud de Tréguel
Rousseau de Chamoy
Saint Pol (de)
Villoutreys de Brignac (de)
Documents
ActesEnVrac
Alençon, les registres
Alençon, les protestants
Anciennes photos
Châteaubriant, le livre
Faire-part de décès
Faire-part de mariage
Officiers des fermes en 1720
Souvenirs mortuaires
Index de revues

Blog d'Archives
Divers
Cartes de Bretagne
Héraldique
Hastings
La généalogie du Christ
Le Trèfle
Les liens
www.pinsonnais.org
Rechercher sur le site
Ecrire un mess@ge
A propos du site
L'auteur
Livre d'or
Sites amis
La Sigillothèque
Tudchentil
Noblesse Bretonne
HéraldiqueGenWeb

La famille du Boisjourdan


Degrés incertains [1]

A Hugues du Boisjourdan, vivant en 1088, aurait eu de sa femme Eléonore :
B Joannin du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan, croisé, de retour en 1143 où il fonde avec sa femme une messe en l'honneur de la Vraie Croix, chaque vendredi en l'église de Bouère, en sa chapelle Notre-Dame [2]. Il épouse en 1130 Marie de Montavallon, fille unique et héritière de Foucquet de Montvallon, chevalier, seigneur de Montvallon (Meslay).
C Hugues du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épousa vers 1150 Alix de Bouère, petite-fille de Simon de Bouère [3].
D Ranulfe du Boisjourdan, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épouse en 1182 Jacquette de Gomer, fille de Raymond, seigneur de Gomer [4] (Saint-Brice).
E Renaud du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épouse en 1220 Alix du Perrien, fille de Grisgnonel du Perrien, écuyer, seigneur du Perrien (Bouère).
F Geoffroy du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épouse en 1256 Jeanne ou Barbe de la Vaizouzière, fille de Hisgaud, chevalier, seigneur de la Vaizouzière [5] (Bouère).
Fbis Renaud du Boisjourdan, chevalier, croisé en 1268 avec Philippe de Nemours, Guy de Laval, Philippe de Montfort etc., épouse Isabeau d'Estrées.
G Foulques du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épouse en 1280 Ne de Moulins, originaire de la paroisse de Beaumont (Maine-et-Loire).
H Jehan du Boisjourdan, chevalier, seigneur du Boisjourdan et de Montavallon, épouse en 1302 Jehanne de l'Hommaye, fille unique et héritière de Foulques de l'Hommaye, chevalier, seigneur de l'Hommaye (Bouère). Il serait le père de Foulques du Boisjourdan, premier membre de cette famille dont la filiation est prouvée.


[1] Ainsi qu'indiqué précédemment, ces degrés ne sont pas prouvés, et ne sont certainement pas filiatifs. Ils sont rapportés par Charles d'Achon, Généalogie de la maison du Boisjourdan.
[2] Ils la dotèrent et rétribuèrent de quarante sols de rente annuelle à valoir sur l'Aitre et appartenances du lieu de Pierres Grises, terres où étaient en 1844 les carrières et fours à chaud du Boisjourdan. L'acte de fondation en latin était en 1788 dans le trésor du Boisjourdan. Charles d'Achon, Généalogie...
[3] Lui-même fils de Foulques de Bouère, plus ancien seigneur de Bouère connu, vivant en 1062 et bienfaiteur puis religieux de Marmoutiers. Il aurait eu trois autres fils, Robert, Thebault et Yvon. Charles d'Achon, Généalogie...
[4] Charles d'Achon note (Charles d'Achon, Généalogie...) : Gomer : ancienne chevalerie, originaire de Picardie répandus en Normandie, Maine, Beauvaisis. Louis de Gomer vivait en 1430 et était chevalier seigneur de Gomer au Bas-Maine. Il portaient d'or à sept merlettes de gueules posées 4, 2 et 1, au lambel d'azur. La référence de Ch. d'Achon est le Dictionnaire Universel de la Noblesse par Courcelles, tome I page 294.
[5] L'abbé Maussion a trouvé trois écussons La Vaizousière en restaurant l'église de Bouère : le premier à une fasce fleurdelysée et contre-fleurdelysée de sable de six pièce (qui sont les armes pleines), le second brisé de trois bandes de gueules, le troisième ayant un lambel d'azur de quatre pendants. Charles d'Achon, Généalogie...

 
 
 
© 1998-2010 A. de la Pinsonnais - Màj : 13 juin 2010