Page d'accueil

Accueil
Familles
Aubourg de Boury
Boisjourdan (du)
Bruc (de)
Dusoulier
Duval de la Potterie
Granger
Hochedé de la Pinsonnais
Houssaye (de la)
Jarret de la Mairie
Lescu (l'Escu)
Moraud de Callac
Rouaud de Tréguel
Rousseau de Chamoy
Saint Pol (de)
Villoutreys de Brignac (de)
Documents
ActesEnVrac
Alençon, les registres
Alençon, les protestants
Anciennes photos
Châteaubriant, le livre
Faire-part de décès
Faire-part de mariage
Officiers des fermes en 1720
Souvenirs mortuaires
Index de revues

Blog d'Archives
Divers
Cartes de Bretagne
Héraldique
Hastings
La généalogie du Christ
Le Trèfle
Les liens
www.pinsonnais.org
Rechercher sur le site
Ecrire un mess@ge
A propos du site
L'auteur
Livre d'or
Sites amis
La Sigillothèque
Tudchentil
Noblesse Bretonne
HéraldiqueGenWeb

Présentation de la famille Aubourg de Boury


La famille Aubourg est originaire de Normandie, aux environs d'Yvetot. Elle a pour premiers auteurs connus Raulin et Jean Aubourg, qui habitent en 1488 l'Ectot-l'Aubert. Ce dernier est le père du premier seigneur de Bunetot, l'un des premiers fiefs des Aubourg, qui se conservera jusqu'au XVIIème siècle dans la famille. S'alliant principalement avec des familles normandes, les Aubourg parviennent, après avoir possédé plusieurs offices divers, à obtenir des lettres patentes datées du 16 juin 1653, octroyant à Guillaume Aubourg, seigneur d'Ecrépigny, l'office anoblissant de secrétaire du Roi au grand Collège.

Ce même Guillaume Aubourg acquiert en 1681 l'importante seigneurie de Boury-en-Vexin, près de Chaumont-en-Vexin, et la confirmation en sa faveur de lettres patentes qui avaient érigé cette seigneurie en marquisat quelques années plus tôt. Les chefs de famille prennent alors le titre de marquis de Boury.

En 1784, Louis Charles Aubourg, marquis de Boury, chevalier de Saint Louis, fait ses preuves de noblesses devant Chérin pour l'admission de ses fils à l'Ecole militaire. Il prend part en 1789 aux assemblées de la Noblesse tenues à Paris. C'est sa descendance que nous détaillerons plus loin.

Le marquis Ernest Géraud Charles Aubourg de Boury (1.1.1.2) fut nommé en 1900 député de l'Eure. Il entre à l'abbaye de Hautecombe dix-neuf ans plus tard.

Selon Chaix d'Est-Ange (Dictionnaire des familles françaises), une autre branche Aubourg, issue d'Etienne Aubourg et de Madeleine Mustel (degré II), subsista jusqu'au siècle dernier. Le dernier représentant de cette branche, Etienne André Aubourg de la Romerye, mourut sans laisser de postérité à Rouen en 1823. Cette branche était restée fixée dans la bourgeoisie et ne semble pas comporter de personnage important. Cependant, le nom d'Aubourg de Boury est encore porté de nos jours (deux mâles en 1989 selon Régis Valette).

Le château de Boury appartient maintenant à la famille Zentz d'Alnois (en 2.2.4).

Principales alliances : Rioult d'Ovilly 1694, Lempereur de Guerny 1799, 1838 et 1871, de Mengin-Fondragon 1842, de Villoutreys de Brignac 1866, de Fayet 1800, d'Anserville 1871, de Vaugirault 1838.

 
 
 
© 1998-2010 A. de la Pinsonnais - Màj : 13 juin 2010